Tlescope chez astroshop

Un rapprochement historique | Le ciel vu de la terre #4
Comme je le disais en intro, les planètes Saturne et Jupiter sont, depuis quelques jours, en train de se rapprocher l'une de l'autre.
Si, dans la réalité, elles se trouvent toujours à plusieurs centaines de millions de kilomètres.
En revanche, vu de la terre, les deux planètes semblent se rapprocher l'une de l'autre.

Je ne vais pas trop m'attarder sur comment photographier se rapprochement, car Christophe de la chaîne astro a déjà fait une excellente vidéo dessus:

Je vous la recommande donc en complément, ainsi que toute sa chaîne.

Mais si vous désirez vous livrer à l’exercice, un simple appareil photo, couplé où non à un télescope, peut faire l'affaire.
Pour l'observation, en revanche, C'est bien plus souple:

En général, Jupiter et Saturne sont visible à l’œil nu.
Vous n'aurez donc aucun mal à repérer Jupiter, qui risque d'ailleurs d'éclipser saturne un peu avant et après le pic du rapprochement, le 21.
L'idéal, donc, est de se munir d'une paire de jumelles où d'un petit télescope.
Si votre ciel ne souffre pas trop de pollution lumineuse, l'observation reste compliquée à l’œil nu, Jupiter étant bien plus brillante que Saturne.
En revanche, si vous attendez un jour où deux, les deux planètes redeviendront plus facile à séparer.


L'alignement, telle qu'il sera aux différentes dates indiquées.


Cet alignement est relativement exceptionnel: le prochain n'aura lieu qu'en 2040, et les planètes seront bien plus éloignées.
Si les rapprochements s'avèrent donc avoir lieu tous les 20 ans et être assez rares, celui de 2020 s'annonce donc comme l'un des évènements de la décennie.
De plus, il faut compter environs 1300 ans pour que les alignement fassent le tour de la voûte céleste, et que le même se produise au même endroit.
Jupiter rattrapant et dépassant Saturne, qui est plus loin du soleil, et donc plus lente, est un spectacle assez original à observer et, si la météo ne vous fait pas de cadeau, rassurez-vous:
Les deux planètes resteront encore assez proches les unes des autres plusieurs jours, et, en vous y prenant à temps car elles seront de plus en plus basses sur l'horizon sud-ouest, l'observation restera encore possible une bonne semaine où deux.
Même si la Lune risque de s'en mêler, Jupiter reste suffisamment lumineuse, et l'observation reste réalisable, même si compliquée par la Lune. Sur ce, bon ciel à tous, et à bientôt, pour une nouvelle dose d'espace !


Dernière mise à jour le: 01/01/1970 00:00