Tlescope chez astroshop

5MPP #19: Accident de Falcon 9 ( ça tourne mal ! )

ce mercredi 5 décembre 2018, aux alentours de 19h17 heure française, une Falcon 9 s'élève de son pas de tir de Cap Canaveral, en Floride.

C'était un vol parfaitement normal. La Falcon 9 block 5 ainsi que le cargo Dragon ont décollé sans encombre pour la mission CRS 16.

Le lancement est un succès et le vaisseau cargo Dragon continue son chemin vers la station spatiale internationale sans encombre.
Pendant ce temps, le premier étage entame sa ré-entrée, sans aucun problème apparent.
un premier coup de stress a lieu pour les spectateurs quand un anneau blanc semble tomber de la Falcon 9. Cependant, d'après SpaceX, il ne s'agit ici que d'un simple morceau de glace, rien d'anormal et je tiens à préciser qu'à l'heure où j'écris ceci, il n'y a AUCUN lien avec l'incident.
Ce genre de morcaux de glace est d'ailleurs assez courant, et a déjà été observé à plusieurs reprises pendant d'autres vols, aussi bien chez SpaceX que chez d'autres compagnies, d'ArianeEspace à United Launch Alliance.
C'est quand le premier étage entre dans les couches plus épaisse de l'atmosphère que les choses se gâtent.
En quelques secondes, la Falcon se met à tourner sur elle-même de façon très violente et finit sa course dans l'eau, au lieu de sa zone d'atterrissage prévue.
alors si vous le voulez bien, on va rapidement survoler, si j'ose dire, ce qui s'est passé.
Tout d'abord, sachez que le fait que la Falcon ait atterri dans l'eau est relativement normal: c'est une sécurité.

En effet, durant son "landing burn" (la mise à feu de ses moteurs, ce qui permet à la fusée de ralentir et de se poser) si tout va bien, la Falcon effectue une légère correction de trajectoire, afin de se poser sur la piste et de l'éviter, afin de ne pas l'endommager en cas de problème.
Comme l'a souligné Elon Musk, le PDG de SpaceX, l'atterrissage est considéré comme critique pour la sécurité au sol, mais pas pour la mission, ce qui explique en partie le choix de sacrifier la fusée en cas de risque à l'atterrissage.
D'après Elon Musk, la panne serait du à l'un des "grid fins", ces quatre petits ailerons que vous voyez ici, qui aurait eu un problème avec son système hydraulique.

Elon Musk a également précisé que désormais, les prochaines Falcon 9 serait équipés d'un circuit de secours, afin d'éviter ce genre d'incidents.
je tiens cependant à souligner la qualité du travail de SpaceX sur le système d'atterrissage des Falcon 9, qui, malgré des conditions extrêmes, comme vous pouvez le voir sur ces images, a réussi à faire amerrir la Falcon 9 relativement droite, doucement, et globalement sans dommages.



Dernière mise à jour le: 01/01/1970 00:00